« 90 % des taux d’abandon aux formations en ligne »

« 90 % d’abandon sur les formations en ligne ». Voilà l’objet de la discussion qui nous occupe.

On peut dans un premier temps essayer de s’interroger sur ce que signifient les termes « formation en ligne » avant de s’interroger sur la notion d’abandon. Ensuite, je proposerai une nouvelle question qui surgira des différents sens ainsi que d’exemples que recouvre le terme « Formations en ligne ».

D’abord réfléchissons à ce terme lui-même.

  • S’agit-il des MOOCs ou Massive Open online courses qui par principe sont gratuits selon la définition qu’en donne M. Cisel ( Cisel Mooc  » Monter un mooc de A à Z » troisième édition, novembre 2015) ?
  • S’agit-il des formations universitairescomme la nôtre avec un diplôme universitaire mondialement reconnu à la clef. Cette formation est payante quoique peu onéreuse même  si l’on se fonde sur un salaire SMIC français à 8% de nos revenus annuels?
  • S’agit-il de modules en ligne (UV) dans les formations universitaires en présentiel auxquels on attribue une note, comme par exemple certains cours d’anglais à Paris VII pour les enseignements LANSAD?
  • S’agit-il de formations elearning privéescomme par exemple telle formation de coaching qui permettra de devenir coacheur indépendant mais qui ne sera pas une condition suffisante à l’évolution professionnelle? En ce sens elle serait à rapprocher d’une formation destinée à l’enrichissement personnel plutôt qu’à une évolution professionnelle.
  • S’agit-il de formations obligatoires exigées au niveau professionnel comme par exemple les formations « Basic security in the field » exigées aux membres du personnel des Nations Unies pour le départ des missions sur le terrain?

On le voir définir les formations en ligne par rapport à eurs objectifs s’avère complexe et mériterait qu’on en dresse une typologie.
Ensuite on peut s’interroger sur la question de savoir si les facteurs gratuit / payant sont déterminants pour influencer les taux d’abandon.

Que dire des profils des apprenants qui correspondront à chacune de ces formations? À la lumière de ces exemples on dégage plusieurs profils d’apprenants:

  • ceux qui sont déjà dans la vie active et
  • ceux qui se forment pour rentrer dans la vie active.
  • ceux qui espèrent faire évoluer leur pratique professionnelle et
  • ceux qui visent à rentrer dans la vie professionnelle.

Mais ce critère des profils d’apprenants par rapport à leurs objectifs serait-il déterminant? Examinons quelques exemples en vue de  cerner les profils de façon plus concrète.

  • Dans le cadre de formations universitaires en-ligne destinées à valider une UV obligatoire,la professeure Natalie Kübler, directrice du Centre de Ressources en Langues à Paris VII affirme que le taux d’abandon est très faible voir nul. Elle explique qu’une note est attribuée aux apprenants pour chaque activité et s’ils n’effectuent pas les tâches alors il ne valident pas leur UV.  Ici, on fait référence à une grande majorité d’étudiants qui font ce diplôme pour faire évoluer leur pratique professionnelle ou pour rentrer dans le monde professionnel. On peut émettre l’hypothèse que les étudiants ne mettent pas en péril un diplôme pour une UV secondaire qu’ils refuseraient de valider.
  • Les employés des Nations Unies ont l’obligation de terminer les formations sur la sécurité pour obtenir leur poste.Il n’y a pas de taux d’abandon dans ce cas. Il faut émettre l’hypothèse qu’aucune personne ayant réussi la sélection des Nations Unies ne se risquerait à perdre son poste dûrement gagné et parfois correspondant à un projet mis en place sur le très long terme, simplement pour avoir manqué d’obtenir la certification obligatoire.  Cette hypothèse est corroborée par le fait que le taux d’attriction pour les formations non-obligatoires est pour le coup très élevé proche de 90 %. Les employés ont donc pour priorité leur travail et non les formations. Leur travail et leur évolution ne dépend pas de l’obtention d’une certification comme dans l’exemple précédant.
  • Enfin, dernier exemple :  les MOOCs. Selon le Times higher education, seuls 10 % des inscrits surCoursera vont jusqu’au bout du MOOC. M. Cisel (Cisel 2013), commente ce taux qu’il estime être une erreur d’interprétation . Ce type de profil est à rapprocher de celui des personnes inscrites sur leur propre initative davantage par curiosité intellectuelle que par nécessité.

La question qui surgit  alors « quelle a été la principale motivation des personnes inscrites? » Il y a deux  types de motivation selon Baldwin ( in Piaget 1976) et Dörnyei (2001-2003) :

  1. la motivation autotéliqueou désintéréssée faite pour le plaisir de l’action elle-même, et
  2. la motivation hétérotéliqueou instrumentale faite en vue d’une fin. ( in Tardieu 2014 : 32) .

On peut se demander quels rapports entretiennent les deux types de motivation et le taux d’abandon dans les formations en ligne et voir si les 90 % de taux d’abandon se répartissent équitablement dans les deux types de motivation. ( 90 % pour la motivation autotélique et 90 % pour la motivation hétérotélique) ou bien s’il n’y a pas de différences ( par exemple 90 % pour la motivation autotélique mais 30 % pour la motivation hétérotélique).

Je choisis de m’arrêter sur cette interrogation pour cette première intervention sur le forum en espérant que des camarades rebondiront dessus.

Eva

 

Références

Cris Parr, 2013. Times higher education Mooc completion rates ‘below 7%’:https://www.timeshighereducation.com/news/mooc-completion-rates-below-7/2003710.article

Cisel M. 2013. Ce que les taux d’abandon signifient http://blog.educpros.fr/matthieu-cisel/2013/06/01/mooc-ce-que-les-taux-dabandon-signifient/

Cisel M. 2014. Moocs : les conditions de la réussite https://dms.revues.org/877

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s